[Aller au menu]

Érosion du littoral

LE RECUL DU TRAIT DE CÔTE À LACANAU : UNE RÉALITÉ

À Lacanau, l’économie touristique menacée par l’érosion

Le recul du trait de côte est une réalité à Lacanau : sous l’action des vagues et des tempêtes, la dune sur laquelle sont implantés les activités et les biens recule inexorablement. En hiver 2013-2014, une succession de tempêtes a entraîné un recul du trait de côte de 10 à 20 mètres à Lacanau, révélant l’ampleur du risque et la situation critique de nombreux enjeux sur la commune.

Face à l’érosion, c’est toute l’économie touristique de Lacanau qui est menacée :
le front de mer concentre en effet 20 % des résidences secondaires et la majorité des activités commerciales de la station balnéaire. 

LA STRATÉGIE LOCALE DE GESTION DE LA BANDE CÔTIÈRE

La Commune de Lacanau dispose depuis le 22 juin 2016 d’une Stratégie locale de gestion de la bande côtière, validée par ses partenaires (Union Européenne, État et Région). Elle se compose d’un programme d’actions sur la période 2016 – 2018, d’un montant total de 2 122 270,5€ HT. 

Cette stratégie locale fait état de la continuité de l’engagement des élus locaux à prendre en considération le  risque érosion et découle des nombreux échanges et débats depuis le premier forum de 2009, et de nombreux travaux préliminaires réalisés dans le cadre du Comité de concertation ayant abouti aux choix et à la validation du programme d’actions, qui fait aujourd’hui l’objet de subventions de la part de nos partenaires. 

En 2015, les conclusions des études menées depuis 2011 font apparaitre que deux principales directions sont envisageables pour la gestion du risque érosion à long terme (horizon 2100) à Lacanau : un scénario de lutte active (protection dure) et un scénario de repli stratégique

La commune de Lacanau ne dispose pas à ce jour de tous les éléments nécessaires pour arbitrer entre ces deux directions opposées.

L’étude réalisée dans le cadre de l’appel à projets national a ainsi mis en évidence des besoins de clarification des compétences et des responsabilités, une nécessaire évolution juridique concernant des mécanismes d’acquisition et enfin la mise en place de dispositifs de financement adaptés tant pour la relocalisation que pour la protection. 

Cependant, devant l’importance de ce choix, qui engage de manière importante l’avenir de la commune, il a été pris la décision de mettre en œuvre un certain nombre d’actions de prévention (détaillées aux axes 1, 2, 3 et 4 du programme d’actions). Celles-ci ne règleront pas à elles seules le problème de l’érosion sur le territoire, mais elles permettront de parer aux situations d’urgence et de préparer les étapes suivantes de la stratégie locale de la commune. Il est donc acté que la présente stratégie est transitoire, visant à mettre en œuvre ces premières actions, à une échéance relativement courte de 3 ans, sur la période 2016-2018.

LE PROGRAMME DE LA STRATÉGIE LOCALE

La stratégie locale de Lacanau s’est dotée d’un programme d’actions construit autour de 8 axes, représentant chacun un objectif se décomposant en actions.

Les 8 axes de la stratégie locale 

 (1) Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque, (2) Surveillance et prévision de l’érosion et de la submersion, (3) Alerte et gestion de crise, (4) Prévention – prise en compte des risques érosion et submersion dans l’urbanisme, (5) Actions de réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes, dont actions de relocalisation des activités et des biens, (6)  Actions de ralentissement des écoulements et actions d’accompagnement des processus naturels, ou de lutte active souple contre l’érosion, (7) Gestion des ouvrages de protection hydrauliques et actions de lutte active dure contre l’érosion, (8) Portage, animation et coordination de la stratégie locale.

Les objectifs de la stratégie locale 

Les objectifs principaux de cette stratégie sont d’assurer la sécurité des personnes et des biens menacés par le risque d’érosion, mais également d’éclaircir les choix qui s’offrent à la commune pour l’avenir de sa station balnéaire et de son front de mer. Cela passe par de nombreuses actions à destination des scientifiques (connaissance de l’aléa), de la population en général (culture du risque), des techniciens (alerte et gestion de crise), des élus (prospective et études de faisabilité).

LE FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE LOCALE

Le financement de la stratégie locale de gestion de la bande côtière 2016-2018, grâce à l’engagement de ses partenaires, se décompose comme suit :

 FEDER (Fonds Européen de Développement Economique et Régional) : 933 908,20 €

 FNADT (Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire) : 212 454,10 €

 FSIPL (Fonds de Soutien à l’Initiative Publique Locale) : 200 000,00 €

 Région Nouvelle Aquitaine : 303 454,00 €

 Université de Bordeaux : 60 000,00 €

 Commune de Lacanau : 412 454,10 €

Montant total : 2 122 270,50€ HT

LA CONCERTATION LOCALE

L’adhésion des acteurs locaux est essentielle sur un sujet aussi sensible que la relocalisation. La démarche engagée à Lacanau a privilégié la concertation locale et la communication des faits scientifiques, de l’avancée des réflexions et de ses résultats très en amont du processus de décision.

Cette implication de la population perdurera : les élus ont en effet décidé de maintenir l’instance locale de concertation dans le cadre de la définition de la stratégie locale de gestion du trait de côte et de pérenniser la tenue des forums annuels sur l’érosion destinés au grand public.

Documents présentés lors du Forum de janvier 2017

Stratégie locale de gestion de la bande côtière

DOCUMENTS PRÉSENTÉS LORS DU FORUM DE SEPTEMBRE 2015

Résultat de l'appel à projets national sur la relocalisation des activités et des biens 2013 - 2015

Documents présentés lors du forum de Juin 2014

Les liens

Lien pour le site du GIP, de l'Observatoire de la Côte Aquitaine et du Réseau de Recherche du Littoral Aquitain :
http://www.littoral-aquitain.fr/

Lien vers le site du Ministère de l'écologie spécifique au littoral:
http://www.geolittoral.developpement-durable.gouv.fr/

Rapport synthétique regroupant les observations recueillies jusqu'à fin janvier 2014
http://www.brgm.fr/sites/default/files/rapport-public_2014_littoral-aquitain_63182-fr.pdf