[Aller au menu]

Océan

Dune de Lacanau Océan

Lacanau doit tout à l’océan. Sans lui, Pierre Ortal n’aurait pas envisagé de créer ici une station balnéaire. Alors quand on évoque Lacanau, c’est de suite à lui que l’on pense. Et comme l’océan n’appartient à personne, et que nos plages - contrairement à d’autres destinations - sont et demeureront toujours publiques, il est essentiel d'apprendre à profiter de ses richesses sans bouleverser son équilibre. Lacanau aime sa nature et invite tout un à chacun à respecter quelques règles, qui nous permettront de continuer à préserver ensemble cet espace aussi beau que fragile.

Panneau de protection des dunes

La fragilité des dunes

A l’entrée des plages, des panneaux nous expliquent qu’il ne faut pas marcher sur la dune littorale, sous peine de bouleverser son équilibre. En effet, un long cordon dunaire forme le paysage de Lacanau Océan.

Cette dune a été créée par l’homme, qui érigea des barrières en bois de plus en plus hautes pour que le sable s’y accumule. Sous l’action combinée du vent et de l’océan, le sable ne cesse d’avancer dans les terres. Alors pour enrayer le phénomène, très tôt des programmes de fixation des dunes ont été mis en place. Sous l’impulsion de Bremontier puis en juin 1857, la loi d'assainissement et de mise en culture des Landes de Gascogne (imposant à toutes les communes des Landes de Gascogne de boiser leur territoire), des forêts de pins maritimes furent plantées. Celle située derrière la dune littorale s’appelle la forêt de protection.

Aujourd’hui, la plantation de végétaux adaptés, la pose de palissades brise-vent et de couvertures de branchages sur les dunes constituent des moyens de lutte contre l’érosion éolienne. Alors quand vous voyez des clôtures en bois, ne les franchissez pas, elles sont là pour protéger les actions de sauvegarde mises en place.

  • Plage centrale Lacanau Océan
  • Panneau danger des baïnes

Un espace, de multiples usagers

Le surf est indissociable de Lacanau. Des dizaines d’école proposent leurs services dont la plus ancienne, créée en 1968, le Lacanau Surf Club. Chaque année au mois d’août, la compétition  le « Lacanau Pro » réunit des surfeurs, parmi les meilleurs que compte la discipline dans le monde. Pendant 10 jours, l’événement attire des milliers de spectateurs plage Nord.

En parallèle, l’océan accueille nombre d’autres pratiques sportives : stand-up-paddle board, kitesurf, waveski, surfcasting…
Rappelons qu’ils doivent s’exercer en dehors des zones de baignade surveillée, pour la sécurité de tous. 

Quant aux baigneurs, il est leur justement demandé de rester dans ces zones, matérialisées par des drapeaux bleus. Installées à l’écart des baïnes et de leur dangerosité, elles apportent l'assurance d’une baignade en toute sécurité.

Chaque matin en saison, les sauveteurs inscrivent sur des panneaux situés en haut de la plage : les heures de surveillance, les températures de l'eau et de l'air, les horaires de marées et les coefficients, l'orientation du vent et des consignes de sécurité.

Une végétation caractéristique

De la plage à l’arrière-dune, les espèces végétales rencontrées évoluent.
Alors que sur le haut de plage, les plantes sont halophiles (s’accommodant d’une grande concentration en sel), les essences qui tapissent la dune grise (l’arrière-dune) deviennent plus diversifiées.
Des guides naturalistes vous proposent en saison de les accompagner pour les découvrir.

Les plantes sont fragiles, ne les piétinez pas
Les plantes sont fragiles, ne les piétinez pas
Liseron des sables
Liseron des sables
Oyat
Oyat
Immortelle des dunes
Immortelle des dunes
Panicaut
Panicaut
Euphorbe maritime
Euphorbe maritime