[Aller au menu]

INTERVIEW DE GISLAINE GAYE

Le 03 décembre 2015

INTERVIEW GISLAINE GAYE

La mairie a souhaité interviewer Gislaine GAYE, présidente du Comité des Fêtes de Lacanau, pour évoquer le Lacanoël et les projets de l'association pour 2016. 

Q : L'organisation des élections régionales au mois de décembre mobilise la Salle des Fêtes pour la tenue des bureaux de votes. En conséquence, le Lacanoël pourra-t-il avoir lieu en 2015 ?

 Gislaine Gaye : la tenue des élections régionales les 6 et 13 décembre pénalise l'organisation du Lacanoël car la Salle des Fêtes présente des espaces indispensables au bon déroulement de notre manifestation. L'équipe du Comité des Fêtes a étudié différentes alternatives afin de maintenir l'édition 2015, mais sans succès. En effet, le COSEC, de son côté, ne peut recevoir de stand alimentaire, et une installation en extérieur, de type place de l'église, nous rendrait trop vulnérables car dépendants d'une météo capricieuse à cette époque. Nous avons émis également la possibilité d'une organisation de la manifestation le 3ème week-end de Noël, mais nous savons, d'expérience, que le marché ne fonctionne pas 5 jours avant Noël. Nous avons 88 partenaires qui nous suivent depuis les premières éditions et 40 bénévoles qui font partie de l'équipe organisatrice. Tous sont très déçus, et je peux même dire, tristes, de ne pas participer au Lacanoël cette année. 

Q : Êtes-vous déjà à l'organisation de l'édition du Lacanoël 2016 et quelles en seront les nouveautés ? 

G.G. : J'ai programmé une réunion très prochainement avec nos bénévoles, pour fédérer l'équipe et travailler sur l'édition 2016. Nous avons déjà imaginé une manifestation sur 2 jours, mais cela implique des moyens plus conséquents et du temps supplémentaire pour la préparation. Cécile Darracq et moi-même, responsables de la programmation, tenons à conserver l'accessibilité aux spectacles, le maintien de la gratuité sans négliger la qualité des prestations. En effet nous privilégions l’intervention de professionnels et d’intermittents du spectacle pour animer la manifestation dont la rémunération dépend des  bénéfices dégagés par les postes bar, grillades et marché de Noël. 

Q : Quels sont les autres projets du Comité des Fêtes ? 

G.G. : JazzO'Lac, l'événement du mois de juillet sur le port de Lacanau, est la 2ème manifestation que nous organisons. Jazz'OLac  s’est joint à la municipalité depuis l'année dernière, pour accueillir le feu d'artifice du 14 juillet. Au programme, des concerts, dont un prévu après le feu d’artifice. L’accueil sur la prairie d’un marché de créateurs, de performances d’artistes, de spectacles de rue et d’art vivant seraient maintenus. Le bal des pompiers sera organisé de nouveau le 14 juillet, mais il se déroulera au centre de Secours, comme auparavant. Comme l'année dernière, nous organiserons le vide-grenier 15 jours plus tard. Je ferai une parenthèse, pour parler de la « Troupe de Drôles », adhérents mineurs de notre association, qui se sont produits pour la première fois à l'occasion du Lacanoël 2014 et qui ont rencontré un franc succès. Depuis, ils ne veulent plus s'arrêter : ils feront une petite représentation à L'Escoure pour les deux écoles maternelles de Lacanau et une autre pièce "Folle nuit au Louvre" le 29 janvier, en après-midi pour les TAP, et le soir à 19h30 ouvert au public. 

En conclusion, je dirai que ces manifestations fonctionnent grâce à l'engagement et la disponibilité de notre équipe, qui s'est étoffée au fil des ans. C'est une équipe géniale, composée de personnes venant d’horizons différents, mais agissant d'un seul et même corps porté par un esprit, une identité que l'équipe a su forger et qui confère à ces événements leur qualité tout en restant festifs et populaires.